( 2ème partie)

Un problème majeur se posait....

Notre agrément était valable 5 ans. Il terminait donc en octobre 2006 soit un mois après l'annonce de la venue de Théo dans notre foyer.Les autorités mexicaines ne rigolaient pas avec cela.

J'avais vu aux actualités certaines couples qui, si prêt du but, ne pouvait adopter l'enfant qu'ils avaient déjà été voir plusieurs fois dans leur pays.Nous, nous ne l'avions pas encore vu mais c'était notre fils on voulait le "récupérer".

On a donc fait une extension d'agrément que l'on a eu, in extrémis (fin octobre) valable pour 4 mois.

4 mois c'est rien.

On ne pouvait pas partir avant la fin décembre ( le temps de faire les papiers: passeport, demande d'autorisatio pour aller sur le territoire).

  là-bas, sur place il fallait rester au minimum 1,5 mois.Nous avons donc eu très peu de temps pour nous retourner.Et puis financièrement, il fallait que l'on tienne la route. Pas facile de faire un voyage aussi long.Mais nous avions choisi le mexique car je suis mexicaine.

                                                 ---------------------------

Je suis née à Tuxtepec au Mexique, dans la région de Oaxaca.

J'ai été adopté, enfin je dirais d'une façon plus élégante échangé contre la modique somme de 6  mois de salaire de mon père.Ma situation et celle deThéo sont donc différentes.Il a été adopté dans les règles suivant les lois française et mexicaine. Moi non. Mes parents me l'on dit losque j'avais 11 ans.

En pleine crise d'adolescence.Une crise, oui, j'en ai fait une... je crois et pouvoir dire que le moment été trop tard pour me le dire, c'était pas le bon moment.Mais y a t-il un bon moment...????

Ma crise à durer jusqu'à ma rencontre avec bernard, mon mari.Il m'a posé, il a réussit à cicatriser mes blessures, il les a panser une à une, délicatement, avec tendresse, amour et beaucoup, beaucoup de patience , et il  à faire ressortir celles qui étaient enfui au plus profond de moi. Je lui doit ma stabilisation.

Enfin! je lui dois tellement, tellement,.........

                                    ------------------------------------------

Donc, nous avons dû faire une nouvelle demande d'agrément.Une complète avec tous les papiers car tout le monde penser que fin février nous ne serions pas de retour. Quel boulot!!

papiers à remplir, attente de réponse, visite à la maison des services sociaux, papier à la M.a.i...etc,etc,etc...

.

.